Dimanche 22 novembre 2020 - Christ, Roi de l’univers (A)

Le Christ, Roi de l’univers

Avec la fête du Christ Roi de l’univers ce dimanche, nous arrivons au terme de cette année liturgique. Notre temps qui passe s’insère dans le temps du Christ. Nous découvrons aussi combien les mystères du Christ s’enracinent dans le temps et dans l’histoire de chacun. Toutes les difficultés de notre temps quotidien trouvent leur pleine mesure dans le temps du Christ. Et le Christ induit une manière concrète d’habiter notre temps.

Nous fêtons le Christ, Roi de l’univers. Titre qui peut sembler à première vue étonnant ! De quelle royauté parlons-nous ? Cette royauté du Christ est une royauté de justice et de paix, une royauté sans violence, une royauté désarmée… ou plutôt sans autres armes que celles de la vérité et de la charité. Une telle royauté ne sera pas détruite. Les royautés de ce monde passent, elles ne durent jamais bien longtemps. La royauté du Christ traverse les siècles. Découvrir la royauté du Christ n’est pas sans intérêt pour nous ! Car depuis notre baptême, nous participons à la triple mission prophétique, sacerdotale et royale du Christ. Porter notre regard sur le Christ Roi de l’Univers, c’est découvrir notre propre identité et découvrir le dynamisme de notre vie chrétienne. L’évangile qui nous est donné de lire et de méditer en ce dimanche (saint Matthieu, 25, 31–46) nous en donne une clé. Royauté dont la grandeur consiste à servir son prochain. Cette royauté du Christ change le monde en changeant nos cœurs !

Il est intéressant de noter que cette parabole prend place dans l’évangile à un moment où le Christ prépare ses disciples à son départ ; comment ne pas y voir pour le Christ une manière de nous confier ce qui lui semble le plus précieux… l’humanité elle-même, puisqu’il est venu précisément la sauver ! Prendre soin de l’humanité en prenant soin de ceux qui nous entourent. Me revient en mémoire cette peinture de Léonard de Vinci, le Salvator Mundi, un tableau (de petites dimensions) où on voit le Christ, tenant l’univers dans sa main gauche et du geste de la main droite bénissant cet univers ; le Christ a les yeux tournés vers nous, nous offrant l’occasion d’une rencontre personnelle avec lui mais aussi semblant nous interroger sur ce que nous faisons de ce monde ; un Christ qui n’est pas entouré d’une auréole ou d’un halo de lumière, un Christ non pas triomphant, éclatant mais qui est peint sur un fond noir, créant comme un espace d’intimité avec lui. Représentation admirable du Christ Roi de l’univers que je vous invite à regarder ; ce n’est pas un roi écrasant ni dominant, mais un roi dont la grandeur est de soutenir et de bénir.

Cette fête que nous célébrons nous encourage à être toujours davantage présents et attentifs aux plus fragiles.

Vie paroissiale

Dans l’attente de nouvelles orientations diocésaines, il vous sera donné la possibilité ce dimanche de recevoir la communion, selon les mêmes modalités que la semaine dernière. Le samedi entre 16h et 18h – le dimanche entre 14h et 17h. Vous vous y préparerez chez vous, le matin, soit par la Liturgie domestique que nous vous proposons, soit en vous associant à la messe par des moyens audiovisuels.

Pour communier, nous vous invitons à venir à la Cathédrale, vous pourrez prendre un temps de prière dans la nef en vous laissant guider par le petit feuillet de liturgie domestique mis à votre disposition à l’entrée. Puis, quand vous vous sentez prêts à vous approcher de la table eucharistique, vous vous rendez à la chapelle de la Providence. Un ministre s’y tiendra et célébrera (tous les quarts d’heure) le rite bref de l’eucharistie en dehors de la messe. Après avoir communié et avoir pris le temps d’une brève action de grâce, vous pourrez quitter la chapelle de la Providence par la porte latérale.

Nous savons combien l’eucharistie est au centre de toute la vie chrétienne ; nous savons aussi combien la communion sacramentelle nous unit plus étroitement au sacrifice du Christ qui s’offre à son Père ; elle est aussi un réconfort en ce temps d’épreuves. Mais s’unir par la foi à l’offrande du Christ en s’associant spirituellement au sacrifice de l’eucharistie fait aussi de notre vie une vie eucharistique, et la charité grandit en nos cœurs. La communion sacramentelle en dehors de la messe doit rester « exceptionnelle » et la privation de la communion peut aussi être un jeûne accepté et offert par amour. Quel que soit le choix fait par les uns et les autres, veillons à rester unis dans la foi, l’amour de Jésus et la charité fraternelle.

Pour continuer à vivre du Christ, nous allons vous proposer un parcours biblique autour de l’évangile de saint Marc qui est l’évangile de l’année liturgique qui commence. Plus d’informations à venir…

Avec mes frères prêtres, je vous redis ma communion dans la prière,

Père Olivier Plainecassagne, curé.


Consignes sanitaires

La cathédrale est ouverte tous les jours et librement accessible.

  • il est demandé de porter un masque, en particulier pour les messes.
  • merci de respecter les distances physiques.

Vie de la paroisse

Fête Saint-Louis : 5 et 6 décembre

Nous ne sommes pas en mesure actuellement de dire si elle pourra avoir lieu dans les conditions prévues.
Il est dans tous les cas toujours possible de commander les santons de saint Louis, spécialement fabriqués pour l’occasion.

Journée pour la vie

Le samedi 28 novembre prenons un moment pour manifester notre amour de la vie, témoigner de sa dignité à toutes épreuves, prier pour la conversion des cœurs, pour plonger chacun dans la Miséricorde Divine infinie.

La cathédrale sera ouverte toute la journée.

Temps de louanges, Adoration, Témoignages. Accueil, Ecoute, Confessions.

Prière des mères

La Prière des Mères s’adresse et soutient toutes celles qui ont un cœur de mère et qui désirent prier ensemble pour leurs enfants, petits-enfants et tous les enfants du monde.
La spiritualité de « la Prière des Mères » s’appuie sur cette parole du Christ : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous soulagerai. » (Mat,11,28)

Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine dans le quartier ou à la paroisse à des jours et des horaires différents. Dans chaque groupe les mamans se portent les unes les autres par la prière.

N’hésitez pas à vous renseigner et à vous inscrire.
Marie-Sibylle de Montalivet : msdemonta@gmail.com – 06 87 84 72 92

Et autour de nous

Session générale BAFA - Février 2021

La FACEL Yvelines organise une session générale BAFA pendant les vacances de février 2021 en pension complète du lundi 13 au samedi 20 février 2021.

La fiche d’inscription est téléchargeable sur le site facel78.fr
Pour toute information complémentaire secretariat@facel78.fr
Tarif : 500€.

Bulletin paroissial
4 place Saint-Louis – Versailles
01 39 50 40 65
www.cathedrale-versailles.org
secretariat@cathedrale-versailles.org
Page Facebook : Paroisse-Cathédrale Saint-Louis Versailles