Ve Dimanche de Carême

Chers paroissiens,

Après cette fête de l’Annonciation mercredi, vécue et célébrée dans l’intimité familiale, accompagnée du son des cloches de la cathédrale et de la lueur scintillante des bougies, voici que ce chemin de Carême se poursuit et nous fait redécouvrir en ce dimanche la force de la Parole de Jésus qui est capable de faire advenir la vie au cœur même de la mort : Lazare est revenu à la vie. Jésus se manifeste comme le Maître de la Vie, et comme Celui qui nous appelle à sortir de nos tombeaux ! i

Cet Evangile, que je vous invite à relire en saint Jean chapitre 11, retentit d’une manière étonnante en ce temps de confinement, où nous éprouvons parfois douloureusement ce sentiment d’être enfermés. Enfermés chez soi ou à l’hôpital, enfermés dans nos angoisses ou nos préoccupations familiales et professionnelles. Enfermés dans la solitude ou la crainte du lendemain. Et voici dans l’Evangile de ce jour la parole de Jésus : « déliez-le et laissez-le aller ». Elle retentit comme un appel… un appel à vivre ! Le Christ veut nous délier de tout ce qui nous rattache à la mort.

Déjà des proches ont contracté la maladie du Covid-19. Ce fléau laisse derrière lui des morts. Nous les portons dans nos prières ainsi que leurs proches. Nous ne mourrons pas tous de ce virus, mais nous mesurons chaque jour davantage combien notre sort est lié les uns aux autres ; la manière dont ce virus se propage nous rappelle notre solidarité. Peut-être sommes-nous, au plus profond de notre cœur, à penser secrètement comme Marthe : « si tu avais été ici (dit-elle à Jésus), mon frère ne serait pas mort » ! Elle ne mesure pas encore pleinement ce qu’elle vient de dire… Je vous invite à prendre le temps de méditer ce dialogue entre Marthe et Jésus. J’aime la foi de cette femme, son sens délicat des nuances, son courage devant la vérité. Car effectivement, Jésus va s’approcher de Lazare, mort, et cette proximité va lui redonner la vie.

Nous découvrons alors le prodige accompli par le Christ : Il arrache Lazare à la mort en s’approchant de lui. C’est pour cela que Jésus dit : « Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ». Jésus, par sa proximité avec nous, avec chacun de nous, nous ouvre les portes de la Vie.

Cette proximité du Christ s’opère par la foi ; elle passe par sa Parole que je vous invite vraiment à lire et à garder précieusement dans votre cœur ; vous découvrirez combien cette amitié du Verbe est source de Vie sur laquelle la mort n’a plus aucun pouvoir.

Avec mes frères prêtres, je vous assure de ma prière et de ma communion fraternelle,

Père Olivier Plainecassagne, curé


Quelques informations :

La messe chrismale sera célébrée par notre évêque à la cathédrale jeudi 9 Avril à 10h30 dans un format restreint. Notre évêque procédera à la bénédiction des Saintes Huiles. La messe sera retransmise via Youtube - https://www.youtube.com/user/Catholique78/ - et facebook - https://www.facebook.com/catholique78/ - , chacun pourra y participer depuis son domicile. N’hésitez pas à signaler auprès des veilleurs de la Cathédrale veilleurs.cathedrale@gmail.com toute personne en situation de vulnérabilité dans votre entourage.