Méditation du 8 avril 2020

« Que je puisse d’une parole soutenir celui qui est épuisé » (Is 50,4)

Désir de notre cœur quand nous prenons conscience de nos pauvres moyens pour aider face à l’épreuve traversée. Le Christ, lui, nous soutient dans nos fatigues par sa parole : Parole de Dieu qui nous réveille et nous fait relever la tête car elle nous dit la victoire de Celui qui a partagé notre souffrance et notre mort. Parole de Dieu qui nous fait parler à notre tour : parler à Dieu pour porter le monde dans la prière, dans cette grande supplication de ces jours où nous présentons le monde souffrant à Dieu ; parler à ceux qui nous espèrent proches pour leur dire notre attention autant que notre espérance.