Méditation du 28 mars 2020

« Jamais un homme n’a parlé de la sorte » (Jn 7, 46)

Sur son chemin vers la croix, l’identité du Christ est sujet de débats et de divisions. Sa parole n’est pas reçue dans toute sa puissance ni dans toute sa vérité. Cependant à la suite des gardes et de Nicodème sachons reconnaître l’œuvre de Dieu là où on ne l’attend pas, dans ce qui est petit et caché. Sachons au cœur de notre épreuve nous réjouir de chaque action de charité.