Méditation du 31 mars 2020

« Qu’ils le regardent, alors ils vivront ! » (Nb 21, 8).

Le serpent d’airain que les hébreux sont invités à regarder au désert, témoigne de la miséricorde de Dieu envers les pécheurs. Dans l’évangile, Jésus annonce lui aussi qu’il sera élevé sur le bois de la croix pour donner sa vie pour le salut du monde. Comme le serpent d’airain fut élevé par Moïse au désert, nous sommes invités à tourner notre regard vers le Christ. L’œuvre de Dieu s’accomplit de façon étonnante !