Dimanche 24 mai 2020 - 7ème dimanche de Pâques (A)

Journée mondiale des communications sociales
Journée de prière pour l’Eglise de Chine

Entends notre prière, Seigneur : nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de toi dans la gloire ; fais-nous croire aussi qu’il est encore avec nous jusqu’à la fin des temps, comme il nous l’a promis. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Chant d’entrée

À toi puissance et gloire, à toi honneur et force, à toi la majesté, Ô Dieu à jamais !

  1. Toi l’Agneau immolé, (bis) Tu t’es livré pour nous, (bis)
    Tu as versé ton sang (bis) pour nous sauver !

  2. Et Dieu t’a exalté (bis) Il t’a donné le Nom (bis)
    Au-dessus de tout nom, (bis) Jésus vainqueur !

  3. Sur la terre et aux cieux, (bis) tout genou fléchira, (bis)
    Toute langue dira, (bis) tu es Seigneur !

Lecture du livre des Actes des Apôtres 1, 12-14

Les Apôtres, après avoir vu Jésus s’en aller vers le ciel, retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche, – la distance de marche ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat. À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.

Psaume 26

Je verrai la bonté du Seigneur sur la terre des vivants.

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m’attacher à son temple.

Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face. »

Lecture de la première lettre de saint Pierre Apôtre 4, 13-16

Bien-aimés, dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin d’être dans la joie et l’allégresse quand sa gloire se révélera. Si l’on vous insulte pour le nom du Christ, heureux êtes-vous, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous. Que personne d’entre vous, en effet, n’ait à souffrir comme meurtrier, voleur, malfaiteur, ou comme agitateur. Mais si c’est comme chrétien, qu’il n’ait pas de honte, et qu’il rende gloire à Dieu pour ce nom-là.

Alleluia. Alleluia. Je ne vous laisserai pas orphelins, dit le Seigneur, je reviens vers vous, et votre cœur se réjouira. Alleluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17, 1b-11a

En ce temps-là, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »

Pistes de méditation après la lecture de l’Evangile

  • « Jésus leva les yeux au ciel ». Il tourne son cœur vers son Père pour entrer dans son intimité. Pendant cette période de confinement, nous avons sans doute découvert, approfondi, la prière personnelle à la maison. Qu’est-ce qui nous a permis de nous rapprocher du Christ pendant cette période ?

  • « J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. » Avons-nous quitté l’esprit du monde pour suivre Jésus ? De quelle manière le Seigneur s’est manifesté à moi dans ma vie personnelle ?

  • « Je suis glorifié en eux. » Pourquoi Jésus peut-il dire qu’il est glorifié en nous ? Comment rendons-nous gloire à Dieu ?

Prière universelle : Souviens-toi de nous Seigneur, dans ton royaume

  1. Seigneur envoie ton Esprit sur tous les acteurs qui rendent visible l’Église en prière
            qu’il leur donne le courage de s’adapter aux nouveaux défis de l’évangélisation
            et la force d’accomplir la volonté du Père, nous t’en prions.

  2. Seigneur envoie ton Esprit sur tous ceux qui travaillent dans les media
            afin qu’ils assument librement leur mission d’information, favorisent
            le développement culturel de tous et contribuent à unir tous les hommes
            et femmes de bonne volonté, nous t’en prions.

  3. Seigneur envoie ton Esprit sur les hommes et les femmes qui se dévouent pour soulager les peines de leurs frères :
            qu’il les soutienne afin qu’ils ne se découragent pas devant l’ampleur
            de la tâche, nous t’en prions.

  4. Seigneur envoie ton Esprit sur notre communauté paroissiale dispersée mais néanmoins unie :
            qu’il réveille nos cœurs et guide nos actions, nous t’en prions.
            Pour la famille AUBRY, la famille Alain MAILLET, Georges et Yvonne GAGNEUX
            Seigneur, nous te prions.

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Chant de méditation

L’amour jamais ne passera, l’amour demeurera.
L’amour, l’amour seul, la charité jamais ne passera, car Dieu est Amour.

  1. Quand j’aurais le don de la science, et connaîtrais tous les mystères,
    Parlerais-je le langage des anges, sans amour je ne suis rien.

  2. Si je donnais mes biens en aumône, si je livrais mon corps aux flammes,
    Si ma foi déplaçait les montagnes, sans amour je ne suis rien.

  3. La charité est toujours longanime, ne tient pas compte du mal,
    La charité se donne sans cesse, ne cherche pas son avantage.

  4. La charité ne jalouse personne, la charité jamais ne s’irrite,
    En tout temps elle excuse et espère, la charité supporte tout.

  5. Un jour les langues vont se taire, les prophéties disparaîtront,
    devant Dieu le Seigneur notre Maître, seul l’Amour restera.

Prière pour la communion spirituelle de saint Ignace de Loyola

À tes pieds, ô mon Jésus,
Je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
Dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
Désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
Je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime.
Ainsi soit-il.

Chant d’envoi

  1. Vierge Sainte, Dieu t’a choisie,
    depuis toute éternité,
    Pour nous donner son Fils bien-aimé,
    pleine de grâce nous t’acclamons.

Ave ! Ave ! Ave Maria !

  1. Par ta foi et par ton amour,
    ô Servante du Seigneur !
    Tu participes à l’œuvre de Dieu,
    pleine de grâce, nous te louons.

  2. En donnant aux hommes, ton Fils,
    mère riche de bonté,
    Tu fais la joie de ton Créateur,
    pleine de grâce, nous t’acclamons.

  3. Ô Marie, Refuge très sûr
    pour les hommes, tes enfants,
    Tu nous comprends et veilles sur nous,
    pleine de grâce nous te louons.

  4. Tu demeures près de nos vies,
    nos misères et nos espoirs,
    Pour que la joie remplisse nos cœurs :
    pleine de grâce, nous t’acclamons.

  5. Ô Marie, Modèle éclatant,
    pour le monde aujourd’hui,
    Tu nous apprends ce qu’est la beauté :
    pleine de grâce, nous t’admirons !

  6. Tu nous mènes auprès de ton Fils
    qui nous parle de l’Amour
    Et nous apprend ce qu’est le pardon :
    pleine de grâce, nous t’écoutons !