Jeudi 21 mai 2020 - Ascension du Seigneur

Solennité de l’Ascension du Seigneur

Dieu qui élève le Christ au-dessus de tout, ouvre-nous à la joie et à l’action de grâce, car l’Ascension de ton Fils est déjà notre victoire : nous sommes les membres de son corps, il nous a précédés dans la gloire auprès de toi, et c’est là que nous vivons en espérance. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Chant d’entrée

  1. Toutes les œuvres du Seigneur Bénissez le Seigneur
    Vous les anges du Seigneur Bénissez le Seigneur
    A lui louange pour toujours Bénissez le Seigneur (bis)

  2. Vous les cieux Bénissez le Seigneur
    Et vous les eaux dessus le ciel Bénissez le Seigneur
    Et toutes les puissances du Seigneur Bénissez le Seigneur (bis)

  3. Et vous la lune et le soleil Bénissez le Seigneur
    Et vous les astres du ciel Bénissez le Seigneur
    Vous toutes, pluies et rosées Bénissez le Seigneur (bis)

  4. Vous tous, souffles et vents Bénissez le Seigneur
    Et vous le feu et la chaleur Bénissez le Seigneur
    Et vous la fraîcheur et le froid Bénissez le Seigneur (bis)

  5. Et vous les nuits et les jours Bénissez le Seigneur
    Et vous les ténèbres, la lumière Bénissez le Seigneur
    Et vous les éclairs, les nuées Bénissez le Seigneur (bis)

  6. Vous les enfants des hommes Bénissez le Seigneur
    Les esprits et les âmes des justes Bénissez le Seigneur
    Les saints et les humbles de cœur Bénissez le Seigneur (bis)

Lecture du livre des Actes des Apôtres 1, 1-11

Cher Théophile, dans mon premier livre j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis. C’est à eux qu’il s’est présenté vivant après sa Passion ; il leur en a donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur est apparu et leur a parlé du royaume de Dieu.
Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours.» Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
Après ces paroles, tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs, qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

Psaume 46

Dieu monte parmi l’acclamation, le Seigneur aux éclats du cor.

Tous les peuples, battez des mains,
acclamez Dieu par vos cris de joie !
Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,
le grand roi sur toute la terre.

Dieu s’élève parmi les ovations,
le Seigneur, aux éclats du cor.
Sonnez pour notre Dieu, sonnez,
sonnez pour notre roi, sonnez !

Car Dieu est le roi de la terre :
que vos musiques l’annoncent !
Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son trône sacré.

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Ephésiens 1, 17,23

Frères, que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire, vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle et vous le fasse vraiment connaître. Qu’il ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle espérance vous ouvre son appel, la gloire sans prix de l’héritage que vous partagez avec les fidèles, et quelle puissance incomparable il déploie pour nous, les croyants : c’est l’énergie, la force, la vigueur qu’il a mise en œuvre dans le Christ quand il l’a ressuscité d’entre les morts et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux.
Il l’a établi au-dessus de tout être céleste : Principauté, Souveraineté, Puissance et Domination, au-dessus de tout nom que l’on puisse nommer, non seulement dans le monde présent mais aussi dans le monde à venir. Il a tout mis sous ses pieds et, le plaçant plus haut que tout, il a fait de lui la tête de l’Église qui est son corps, et l’Église, c’est l’accomplissement total du Christ, lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.

Alleluia. Alleluia. Allez ! De toutes les nations faites des disciples, dit le Seigneur. Moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Alleluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18, 18-20

En ce temps-là, les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

Pistes de méditation après la lecture de l’Evangile

  • « Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. » Est-ce parce qu’ils ne reconnaissent pas Jésus ? parce qu’ils s’attendaient à le voir autrement ? à ne pas le voir du tout ? Toujours est-il qu’ils se prosternent tous. Acceptons-nous de suivre la manière dont Jésus se montre à nous, que ce soit dans les évènements de notre vie, dans les commandements de Dieu et de l’Eglise même lorsque nous ne comprenons pas ? Veillons-nous à être témoin, acteur de l’unité de l’Eglise ?

  • « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Jésus réconforte ses disciples avant de les envoyer en mission. Il les assure de sa présence à chaque instant. Quels sont les moyens que nous prenons pour découvrir cette présence de Dieu à nos côtés ?

Prière universelle : Ô Christ monté aux cieux exauce-nous !

  1. Pour que tous les membres de l’Église aient une conscience toujours plus vive que leur fin ultime est de monter au ciel
            pour vivre éternellement auprès de Dieu avec Jésus et tous les saints, prions le Seigneur

  2. Pour que répondant à la demande de Jésus et avec l’aide de l’Esprit Saint,
            nous ayons le souci d’annoncer par notre parole et le témoignage de notre vie la Bonne Nouvelle de l’Évangile, Prions le Seigneur.

  3. Pour que les malades, les pauvres, les personnes seules, particulièrement éprouvés en cette période de pandémie
            gardent l’espérance dans le Christ qui a vaincu la mort et demeure toujours auprès de chacun d’entre eux, prions le Seigneur.

  4. Pour que les membres de notre assemblée paroissiale en attente de liturgies communautaires
            continuent de maintenir une vie chrétienne forte ancrée dans la prière et la charité, prions le Seigneur.

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Chant de méditation

Humblement dans le silence de mon cœur, je me donne à toi, mon Seigneur.

  1. Par ton amour, fais-moi demeurer humble et petit devant toi.

  2. Enseigne-moi ta sagesse, ô Dieu, viens habiter mon silence.

  3. Entre tes mains, je remets ma vie, ma volonté, tout mon être.

  4. Je porte en moi ce besoin d’amour, de me donner, de me livrer sans retour.

  5. Vierge Marie, garde mon chemin dans l’abandon, la confiance de l’amour.

Prière pour la communion spirituelle de saint Ignace de Loyola

À tes pieds, ô mon Jésus,
Je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
Dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
Désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
Je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime.
Ainsi soit-il.

Chant d’envoi

Tournez les yeux vers le Seigneur et rayonnez de joie !
Chantez son nom de tout votre cœur, Il est votre sauveur,
C’est Lui votre Seigneur.

  1. J’ai cherché le Seigneur, et il m’a écouté.
    Il m’a guéri de mes peurs, et sans fin je le louerai.

  2. Dieu regarde ceux qu’il aime, il écoute leur voix.
    Il les console de leurs peines et il guide leurs pas.

  3. Ceux qui cherchent le Seigneur, ne seront privés de rien.
    S’ils lui ouvrent leur cœur, ils seront comblés de biens.